Près de 11 394 prises FTTH disponibles dans le Jura !

C’est l’automne, les feuillent tombent mais les armoires et les prises très haut débit fleurissent !

Après les travaux nécessaires au passage de la fibre permettant d’apporter à tous les jurassiens l’internet Très Haut Débit, (FTTH), une armoire prend toujours place dans votre quartier. Estampillée « Très Haut Débit, Département du Jura », elle est le signe libérateur que tout le monde attend avec impatience pour bénéficier de connexions multiples à très haut débit. Même si une fois les travaux achevés, il faut encore compter 1 à 3 mois pour l’ouverture commerciale, la nouvelle reste excellente.

Toutes les opérations de Montées en Débit sont en service depuis fin 2020. Les 22 centraux optiques prévus sont installés, tout comme 91 armoires de rues sur un total de 126. Le calendrier se poursuit donc à bon rythme avec plus de 26 400 prises en études ou travaux et déjà 16 220 construites.

Actuellement, les travaux se poursuivent dans les communes suivantes :

Abergement-le-Grand, Arbois, Aumont, Blye, Charézier, Chaux-Champagny, Chilly-sur-Salins, Grange-de-Vaivre, Ivory, La Ferté, Les Rousses, Longchaumois, Mathenay, Mesnois, Molamboz, Montigny-lès-Arsures, Patornay, Pont-de-Poitte, Port-Lesney, Prémanon, Saint-Claude, Saint-Cyr-Montmalin, Salins-les-Bains, Vadans, Vertamboz, Villette-lès-Arbois.

Département rural, le Jura plus que d’autres, prend actuellement un virage important pour son développement et attirer de nouveaux habitants.  Les experts immobiliers sont en effet formels : sans une connexion Très Haut Débit, il sera bientôt impossible de vendre correctement sa maison et pour les territoires, d’accueillir ces urbains désormais en quête d’espace, de verdure, de maisons et de … fibre !

Le département du Jura a donc mobilisé au bon moment les financements nécessaires au déploiement de la FTTH. Et même si le coût de raccordement est logiquement plus élevé quand il s’agit d’équiper des logements isolés au cœur de la campagne, sans ces 20 millions d’euros annuels crédités, pas d’espoir de bénéficier de l’exode urbain qui se confirme.

En ce début d’automne, plus d’un tiers des communes jurassiennes offrent un service « fibre ».

Si vous résidez dans les localités suivantes, il ne vous reste plus qu’à tester votre éligibilité via ce site dans la rubrique dédiée. Le déploiement se faisant rue par rue, il peut ne pas être totalement achevé dans certains secteurs. Une fois ce point vérifié, il ne vous restera plus qu’à modifier votre abonnement ou contacter un opérateur présent sur le réseau (Orange, SFR, Bouygues) :

Arinthod, Asnans-Beauvoisin, Balaiseaux, Bletterans, Bois-d’Amont, Cézia, Chaînée-des-Coupis, Chamblay, Champagnole, Chancia, Charchilla, Chaussin, Chemilla, Chêne-Bernard, Chisséria, Choisey, Condes, Cousance, Coyron, Crenans, Cuisia, Damparis, Desnes, Digna, Domblans, Dramelay, Écleux, Foucherans, Gatey, Genod, Gevry, Lavancia-Epercy, Lavans-sur-Valouse, Les Essards-Taignevaux, Les Hays, Les Trois-Châteaux, Maisod, Martigna, Moirans-en-Montagne, Molay, Montrond, Morbier, Neublans-Abergement, Ounans, Poligny, Rahon, Ruffey-sur-Seille, Saint-Amour, Saint-Baraing, Saint-Hymetière, Tavaux, Valfin-sur-Valouse, Vescles, Villards-d’Héria, Voiteur, Vosbles.

Avec 83 000 prises construites fin 2025, la totalité du Jura sera alors couvert en Très Haut Débit.

C’est aussi la rentrée pour le Très Haut Débit dans le Jura !

Avec la crise sanitaire et les confinements, bénéficier d’une bonne connexion via l’internet Très Haut Débit est devenu pour toutes et tous, une priorité absolue.

L’importance d’assurer un déploiement rapide sur le terrain participe aussi à l’accompagnement stratégique de cet exode urbain qui se dessine à destination d’un milieu rural qui tient là une belle revanche sur l’exode inverse des années 60.

Les opérateurs télécoms comptent désormais 14 millions d’abonnées à la fibre. Et la demande des consommateurs ne cesse de croître en cette rentrée. Il y aura bientôt plus de foyers abonnés à la fibre qu’à l’ADSL. Tous les opérateurs en bénéficient. La France est ainsi l’un des pays les plus avancés dans le domaine en Europe.

L’objectif d’une couverture nationale à 100% d’ici à 2025 reste donc réalisable avec désormais, la partie la plus complexe du défi : apporter la fibre à des logements isolés dans les campagnes. Ceux dont la coût de raccordement est le plus élevé.

Dans le Jura, cette question d’aménagement du territoire reste primordiale et elle se poursuit dans de très bonnes conditions.

Si au cours de l’été, vous avez croisé vos amis de Boissia, Port-Lesney, Martigna ou Grange-de-Vaivre, tous bientôt raccordés à la Fibre Très Haut Débit, il est temps pour vous de savoir quand viendra votre tour.

Sur ce site, vous pouvez tester votre éligibilité et l’évolution des travaux. Mais afin de mieux lire les légendes de la carte, voici ce mois-ci, quelques explications complémentaires qui vous seront bien utiles.

Que signifie « Zone fibrée par votre Département » ? C’est une zone où la fibre est déployée et le service commercialisé.

« Etude en cours » : combien de temps cela peut-il prendre ? Le délai est variable mais en général il faut compter 6 mois.

« Travaux en cours » : combien de temps durent-ils en général ? Les travaux durent en moyenne 4 mois. Mais attention, fin de travaux ne rime pas avec début de commercialisation du service. Des délais supplémentaires sont à prévoir et varient selon les opérateurs.

« Prochainement disponible à la commercialisation » : Dans quel délai en général ? Une fois les travaux achevés, il faut encore compter 1 à 3 mois pour l’ouverture commerciale.

« Disponible à la commercialisation » : Que dois-je faire à ce stade ? Modifier votre abonnement en contactant votre opérateur présent sur le réseau (ORANGE, SFR, BOUYGUES) ou en choisir un nouveau.

« Zoomer pour afficher les points » : Pourquoi faire ? A quoi correspondent ces points ? Il s’agit en fait des prises. Chaque point correspond à une prise sur laquelle vous pouvez être raccordé.

« Déploiement du réseau fibre par votre département à partir de 2021 » : Puis-je espérer que cela me sera accessible à la fin de l’année ? Non, cela signifie que les travaux débutent en 2021 et devront être achevés au plus tard en 2025 pour l’ensemble du département.

« Zone AMII fibrée par des opérateurs privés » : Que cela veut-il dire ? Que ce sont des zones construites exclusivement par des opérateurs privés : au plan national, il s’agit d’Orange et de SFR. Dans le Jura, sont concernés la ville de Dole et l’ancien périmètre de ECLA, l’Espace Communautaire Lons Agglomération sans ses nouvelles communes rattachées.

Au mois de mai, je fais ce qui me plaît, je me fais raccorder !

« Du nord au sud du Département », c’est ce que peuvent désormais se dire 1 836 nouvelles familles de Tavaux, Poligny, Arinthod/Chisséria, Charchilla, Coyron et Maisod…

Dans ces Communes, les prises de raccordement au très haut débit sont en effet disponibles. Plus que deux étapes pour les habitants concernés : tester leur éligibilité sur ce site et modifier leur abonnement en contactant un opérateur présent sur le réseau (Orange, SFR, Bouygues).

Ailleurs, l’ouverture commerciale se fait progressivement selon la programmation des travaux.

Depuis début mai, les 38 nouvelles Communes suivantes ont ainsi vu arriver sur leur territoire les premières équipes qui sans relâche, creusent, déroulent les bobines de fibre optique, disposent les armoires de raccordement…

Arbois / Barésia-sur-l’Ain / Bletterans / Blye / Bois-d’Amont / Boissia / Bracon / Champagnole / Charézier / Chaux-Champagny / Chilly-sur-Salins / Cousance / Crenans / Cuisia / Desnes / Digna / Grange-de-Vaivre / Haut de Bienne / Ivory / Les Rousses / Longchaumois / Martigna / Mesnois / Moirans-en-Montagne / Morbier / Neublans-Abergement / Patornay / Pont-de-Poitte / Port-Lesney / Prémanon / Relans / Ruffey-sur-Seille / Saint-Claude / Salins-les-Bains / Soucia / Thoiria / Vertamboz / Villards-d’Héria.

Dans ces Communes, certains propriétaires reçoivent actuellement des conventions par voie postale, sollicitant leur autorisation soit pour un passage du câble à fibre optique sur leur façade (juste en dessous de la toiture), soit pour un passage sur leur façade complété par la pose d’un boîtier optique. Même type de demande pour les immeubles afin d’acheminer la fibre optique à l’intérieur via la pose d’un boîtier dans les parties communes.

Avec environ 25 000 prises posées chaque année, la totalité du Jura sera couvert en haut débit fin 2025. Et vous ? C’est pour quand ?

Et n’oubliez pas, pour tout savoir sur ce déploiement et vérifier votre éligibilité, rendez-vous régulièrement sur ce site.

Le Très haut débit à disposition de 2860 nouvelles familles !

La construction du réseau de communication à très haut débit en fibre optique a bien progressé lors de ce premier trimestre. Le mois de mars a pris fin avec 17 nouvelles communes raccordées et 2860 domiciles concernés.

Si vous résidez dans les localités suivantes, il ne vous reste donc plus qu’à tester votre éligibilité via ce site dans la rubrique dédiée. Le déploiement se faisant rue par rue, il peut ne pas être totalement achevé dans certains secteurs. Une fois ce point vérifié, il ne vous restera plus qu’à modifier votre abonnement ou contacter un opérateur présent sur le réseau (Orange, SFR, Bouygues) :

Asnans-Beauvoisin / Balaiseaux / Bois-d’Amont / Chaînée-des-Coupis / Champagnole (2 zones) / Chancia / Chêne-Bernard / Condes / Domblans / Lavancia-Epercy / Les Essards-Taignevaux / Les Hays / Rahon / Saint-Baraing / Tavaux / Vescles / Voiteur.

A la fin de l’année, au total, 25 000 prises auront été installées. 52 000 fin 2022 et avec 83 000 fin 2025, la totalité du Jura sera alors couvert en haut débit. Afin de financer ce programme, rappelons que le Département consacre cette année encore, 20 000 000 € pour l’aménagement numérique.

Et n’oubliez pas, pour tout savoir sur ce déploiement et vérifier votre éligibilité, rendez-vous régulièrement sur ce site.

Les raccordements au Très Haut Débit se poursuivent dans le Jura !

L’appétence croissante pour la fibre ne se dément pas de mois en mois, dopée par les conséquences de la crise sanitaire qui provoque plus d’activités à domicile pour beaucoup de foyers.

Le mouvement est national mais le Jura s’illustre avec un taux de raccordement largement supérieur à la moyenne. Jugé en général satisfaisant entre 15% et 20%, le taux du département affiche lui 37% en quelques mois. Il faut dire que la demande a été honorée par une politique départementale ambitieuse de déploiement et d’offres à la hauteur des espoirs des Jurassiennes et des Jurassiens.

Plus de 1 050 domiciles ont donc été raccordés en quelques mois avec une mention spéciale décernée aux Communes de Foucherans et Gevry, situées dans le secteur de Dole, dont les abonnements atteignent 40%.

À termes, les quatre opérateurs que sont ORANGE, SFR, BOUYGUES TÉLÉCOM et FREE proposeront des abonnements. À ce stade, seul ORANGE a installé ses équipements et commercialise toutes les zones construites. SFR et BOUYGUES TÉLÉCOM ont quant à eux signé l’accord commercial qui permet la fourniture d’offres mais n’ont pas encore installé leurs équipements. L’arrivée de FREE enfin est annoncée pour les prochains mois.

Les dernières avancées du très haut débit

La construction du réseau de communication à très haut débit en fibre optique a repris de plus belle en ce début d’année !

Au sein du SAN (le Service du Département en charge de l’Aménagement Numérique), chaque point d’étape consacré à l’avancée du déploiement de la fibre dans le Jura est une marche supplémentaire vers le Graal tant attendu : fin 2025, tout le département devra être fibré !

Objectif inchangé donc alors que les travaux avancent à bon rythme malgré tous les aléas qui s’amoncellent sur la route : intempéries, neige abondante en altitude et crise sanitaire.

Fin janvier, les 22 Nœuds de Raccordement Optique (NRO : bâtiment technique) sont tous construits et posés sur l’ensemble du territoire. Une bonne nouvelle car c’est en effet à partir de ces équipements que les 52 900 prises de la première phase du programme départemental seront construites.

Si les NRO représentent le cœur de l’opération sans lequel, rien ne peut vivre, les Sous Répartiteurs Optiques (SRO : armoire de rue) en sont ses artères. Ils irriguent peu à peu l’ensemble du territoire qui en comporte 126 en première phase, permettant de lancer les travaux de distribution du réseau fibre optique dans 62 Communes.

Les travaux sont donc en cours dans les communes suivantes :

Abergement-le-Grand / Arbois / Arinthod / Balaiseaux / Barésia-sur-l’Ain / Bletterans / Blye / Bois-d’Amont / Boissia / Bracon / Cézia / Chaînée-des-Coupis / Champagnole / Charézier / Chaussin / Chaux-Champagny / Chemilla / Chilly-sur-Salins / Chisséria / Choisey / Cousance / Crenans / Cuisia / Damparis / Desnes / Digna / Dramelay / Gatey / Genod / Hauts-de-Bienne / Ivory / La Ferté / Lavans-sur-Valouse / Les Rousses / Longchaumois / Martigna / Mathenay / Mesnois / Moirans-en-Montagne / Molamboz / Molay / Montaigu / Montigny-lès-Arsures / Morbier / Neublans-Abergement / Patornay / Pont-de-Poitte / Prémanon / Rahon / Ruffey-sur-Seille / Saint-Cyr-Montmalin / Saint-Hymetière / Salins-les-Bains / Soucia / Tavaux / Thoiria / Vadans / Valfin-sur-Valouse / Vertamboz / Villards-d’Héria / Villette-lès-Arbois / Vosbles

Actuellement 12 000 prises d’accès à la fibre optique sont donc en construction sur le territoire. A la fin de l’année, 30 000 auront été installées.

Et n’oubliez pas, désormais, pour tout savoir sur ce déploiement et vérifier votre éligibilité, rendez-vous régulièrement sur ce site !

Attribution de la délégation de service public de la phase deux

Altitude Infrastructure
remporte le marché pour 30 ans

Le Conseil départemental du Jura a attribué, en séance plénière du 14 décembre 2020, la Délégation de Service Public affermo-concessive phase deux à la société Altitude Infrastructure.

Retenue face aux géants du secteur, Altitude Infrastructure assurera désormais dans le Jura, le financement, la conception et la construction du réseau de communication à très haut débit en fibre optique. En qualité de locataire du réseau, elle en assurera également l’exploitation commerciale et technique.
Son premier investissement sera de 167 000 000 euros.

« Le nouvel accord de délégation de service public pour la poursuite du déploiement du très haut-débit sur notre territoire est un succès. Cela ne coutera pas 1 seul euro au département. Bravo à toutes les équipes. L’objectif est que fin 2025, tout le département puisse bénéficier de la fibre » s’est félicité le Président Clément Pernot après l’approbation du choix du nouveau concessionnaire par la totalité des Conseillers départementaux.

D’ici à 2050, la valeur estimée de la concession sera de 485 018 000 euros.
En contrepartie, le Département percevra 58 700 000 euros de redevances.